parotide


parotide

parotide [ parɔtid ] n. f.
• 1537; perotide « inflammation des glandes » 1490; lat. parotis, idis, gr. parôtis « près de l'oreille »
Anat. Glande salivaire paire, située au-dessous du conduit auditif externe. Appos. La glande parotide. Adj. PAROTIDIEN, IENNE , 1818 .

parotide nom féminin (latin parotis, -idis, du grec parôtis, près de l'oreille) Se dit de la plus importante des glandes salivaires, située derrière la mandibule et sous l'oreille.

parotide
n. f. ANAT Glande salivaire placée devant l'oreille, près de l'angle inférieur du maxillaire.

⇒PAROTIDE, subst. fém.
A.ANAT. Glande salivaire paire, assez volumineuse, située en majeure partie au-dessous du conduit auditif externe et derrière la branche montante du maxillaire inférieur. Les parotides forment dans le chien et le chat une sorte de croissant, dont la concavité embrasse la conque de l'oreille en dessous, et dont les cornes (...) s'étendent inférieurement jusqu'à la rencontre des maxillaires (CUVIER, Anat. comp., t.3, 1805, p.212). La glande salivaire, la plus importante: la parotide (GARCIN, Guide vétér., 1944, p.50).
Empl. adj. Glande(s) parotide(s):
♦ Les glandes parotides sont situées dans les joues, sous les oreilles. Elles déversent chacune leur contenu [la salive] par un canal qui débouche entre la joue et la première molaire supérieure.
CAMEFORT, GAMA, Sc. nat., 1960, p.109.
B.PATHOL., vx. Gonflement, tumeur de la parotide ou de sa région. À tous ces symptômes se joignent souvent des bubons et des parotides, ce qui rapproche cette maladie de la peste (GEOFFROY, Méd. prat., 1800, p.53).
REM. Parotidectomie, subst. fém., chir. Ablation totale ou partielle de la parotide. On conçoit qu'il soit de règle d'opérer toute tumeur de la parotide. L'intervention est assez délicate à cause de l'existence du nerf facial et de ses branches dans la parotide (...). Il n'existe plus qu'un seul type d'intervention, la parotidectomie totale avec conservation du nerf facial (QUILLET Méd. 1965, p.185).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist.1. Ca 1370 (GUI DE CHAULIAC, Chirurgie ds SIGURS, p.68, v. cont., p.287); 2. 1570 anat. (PARÉ, OEuvres complètes, IV, 10, éd. J.-F. Malgaigne, t.1, p.250); 1701 glande parotide (FUR.). Empr. au lat. parotis, tidis «gonflement des glandes de l'oreille», du gr. «id.» (de «à côté [de]» et , «oreille»). Fréq. abs. littér.:36.
DÉR. 1. Parotidien, -ienne, adj., anat., pathol. Relatif à la parotide, à sa région. Canal, loge, région parotidien(ne). [Les branches du maxillaire inférieur] présentent: (...) un bord postérieur, parotidien, arrondi, embrassé par la glande parotide (G. GÉRARD, Anat. hum., 1912, p.71). C'est l'existence d'un nodule de la parotide qui donne l'alarme (...). L'examen constate d'abord que le nodule est bien parotidien grâce à ses rapports anatomiques (QUILLET Méd. 1965, p.185). [], fém. [-]. 1re attest. 1818 région parotidienne (ALIBERT, Précis théor. et pratique sur les maladies de la peau, t.2, p.363); de parotide, suff. -ien. 2. Parotidite, subst. fém., pathol. Inflammation de la parotide, accompagnant une infection ou une intoxication. Parotidite (...). C'est l'inflammation des glandes parotides. On note toujours une forte hyperthermie et un engorgement douloureux de toute la région (GARCIN, Guide vétér., 1944, p.51). À l'opposé des parotidites infectieuses, lesquelles sont aiguës, il existe des parotidites à longue évolution, chroniques. C'est le cas des atteintes toxiques de la glande (QUILLET Méd. 1965, p.185). []. 1re attest. 1830 (Suppl. au Dict. des termes de méd., chir., art vétér.... ds Fr. mod. t.37 1969, p.38); de parotide, suff. -ite.

parotide [paʀɔtid] n. f.
ÉTYM. 1537; perotide « inflammation des glandes », 1490; lat. parotis, -idis, grec parôtis « près de l'oreille ».
Anat. Glande salivaire paire, située au-dessous du conduit auditif externe. || Face postérieure (mastoïdienne) de la parotide. || La parotide est une glande séreuse; elle élabore la salive. || Inflammations de la parotide. Oreillon(s), parotidite.
0 (…) il dessinait la parotide mise à nu, avec des lambeaux de chair rabattus, pour montrer les rapports de la glande et de sa loge.
Aragon, les Beaux Quartiers, II, VII.
Par appos. || La glande parotide.
DÉR. Parotidien, parotidite.
COMP. Parotidectomie.

Encyclopédie Universelle. 2012.